Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HISTORIQUE

Publié le par Club Français du Wachtelhund

~~Le Wachtelhund, chien de caille en allemand, doit sa lointaine origine au chien d’Oysel dont il porte encore le nom puisqu’on l’appelle indifféremment chien d’Oysel, chien de caille allemand ou Wachtelhund, suivant l’exotisme qu’on veut donner à son nom. Un chapitre du ‘’livre de la chasse’’ de Gaston Phoebus, comte de Foix, publié au XIVème siècle lui est intégralement consacré. C’est un épagneul qu’il nomme également Espainholz, terme qui pourrait venir de s’espeignir, qui signifiait se coucher en vieux français, ou, tout simplement désigner l’Espagne d’où Gaston Phoebus les avait amenés et ou ils étaient utilisés pour la chasse au filet. Cette étymologie, niée par de nombreux auteurs, est attestée par Gaston Phébus soi-même qui écrit textuellement « Autre manière y a de chiens qu'on appelle chiens d'oysel et espainholz, pour ce que celle nature vient d'Espainhe, combien qu'il y en ait en autre pays ». L’Epagneul français et l’Epagneul Picard, les plus anciennes races d’épagneuls semblent avoir également le chien d’Oysel pour ancêtre. De leur côté, les allemands chez qui l’utilisation du chien courant n’est pas autorisée, le travailleront particulièrement au grand gibier, en développant ses qualités dans ce domaine tout en lui gardant le nom de son gibier fétiche. On attribue à Rudolf Friess, cynophile qui exerça pendant des dizaines d’années, une influence prépondérante sur l’élevage du chien d’Oysel en Allemagne. Le Wachtelhund est développé également sur d’autres continents comme l’Amérique du nord ou il chasse la plume et le poil, du faisan à l’ours. En France, tout en utilisant les acquis allemands sur le grand gibier, le club travaille dans le sens d’une polyvalence et de capacités plus proches des habitudes de chasse de notre pays.

Commenter cet article